Préparation

Une dernière DR pour la route.

By on 26 mai 2016

Ça y est, j’ai enfin mon canasson ! Comme prévu c’est une Suzuki DR 800 S, celle-ci est de 1991. Même si la mécanique est très proche, voire identique à la moto de Rémi, ma  DR a un look légèrement différent. Un peu plus moderne diront certains mais je vous invite à attendre qu’elles soient recouvertes de boue pour en juger. Vous n’y verrez que du feu.

Pourquoi tant d’attente ? Parce que trouver un modèle aussi particulier demande beaucoup de recherches et j’ai l’impression que le site leboncoin a tapissé le fond de ma rétine tant j’y ai passé d’heures… Et pour trouver une bonne affaire il faut être rapide, très rapide. Mais c’est avec fierté que nous vous annonçons que ça y est nous possédons dorénavant nos deux motocyclettes.

C’est d’ailleurs une toute nouvelle expérience qui s’offre à moi ! J’ai vendu ma Triumph Street Triple R (snif) pour notre projet ; et passer d’un roadster aussi vif à un bon gros mono c’est quelque chose ! Oui j’ai eu l’impression de conduire une tondeuse à gazon la première fois que j’ai roulé avec. Et puis… On s’y fait ! La position haute est plutôt agréable, le dos est droit, les jambes en avant, par contre je ne suis pas convaincu par la selle en marbre… Nous opterons peut être pour un peu plus de confort. Quant à la partie cycle, j’ai été surpris de pouvoir rouler dans des nids de poules sans même les sentir, alors que je devais éviter toutes les imperfections de la route sur ma street (merci les suspensions sports). Le cadre n’est pas d’une rigidité exemplaire mais il fait largement l’affaire compte tenu de la puissance du moteur. On se surprend alors à rentrer à fond de 5 en pleine courbe… Ça saucissonne mais vous n’êtes qu’à 90 km/h, tout va bien ! Le freinage avant est tout à fait correct pour un simple disque, le freinage arrière lui méritera un peu plus d’attention, tout comme les suspensions que nous retravaillerons pour qu’elles supportent notre équipement. Le moteur hoquette tant qu’il n’est pas chaud mais tiens bien le ralenti après ça, il ne faut pas trop lui en demander et c’est un coup à prendre pour être toujours dans le bon régime et le bon rapport. Ce n’est pas un monstre de puissance c’est sûr mais je me suis surpris à reprendre goût à la balade et je nous imagine parfaitement traverser des paysages grandioses à une allure tranquille.

Le moteur de la DR est réputé pour être increvable, c’est ce que nous allons voir ! Mais pour mettre toutes les chances de notre côté nous passerons ce début d’été dans l’atelier de notre partenaire Cottard Motos afin de préparer avec son équipe ces deux-roues pour qu’ils puissent parcourir les 70 000 km de notre périple. Nous ajouterons bien évidemment toutes les étapes de la préparation sur notre site et notre page Facebook !

D’ici là, moi je vais tondre !

Amour et bière fraîche.

TAGS

LEAVE A COMMENT

Morgan & Rémi
Autour du monde

Avez-vous déjà rêvé de voyages et d’aventures ? Rémi et moi, oui. C'est pourquoi nous allons partager avec vous, 70 000 kilomètres, 500 jours et 35 pays sur deux motos… Vous êtes prêts ? Soutenez nous, likez notre page Facebook, partagez-la et suivez nous parce que le compte à rebours est lancé !

Nos derniers articles
Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Error validating application. Application has been deleted.
Type: OAuthException
Code: 190
Please refer to our Error Message Reference.