Préparation

Compagnie de Shipping ! Comment envoyer son véhicule ?

By on 9 janvier 2017

Imaginez que vous êtes bloqués à une frontière où il est impossible de faire entrer votre véhicule ? Ou encore que vous désirez contourner une zone dangereuse ou inaccessible ? Ou tout simplement que vous voulez envoyer votre véhicule préféré directement sur place ? Une seule question : comment faire ?!… Lors de notre périple nous avons dû nous pencher sur le sujet. 

En effet, une fois arrivé en Iran nous devions trouver une solution pour arriver jusqu’en Inde… Par le Pakistan ? Hors de question, ils refusent de nous donner un visa et c’est une zone très militarisée, une escorte armée est nécessaire… Par le nord ? Turkménistan, Ouzbékistan Tadjikistan et Chine. Ces pays ne nous tolèrent qu’une seule semaine sur leur territoire ce qui nous laisse une fenêtre acceptable si nous n’avons AUCUNE avarie mécanique.. trop court – voire impossible – pour la Chine. Bon… dans ce cas il faut les envoyer.

Nous étions préparés à cette éventualité et notre belle planète se mondialisant de jour en jour plusieurs options s’offraient à nous. En cherchant bien, quelques compagnies aériennes nous ont fait des offres, hélas l’addition s’élevait à près de 5000 euros pour envoyer nos deux motos, avec frais de douane, d’importation et de gardiennage. C’était hors de question pour nos budgets restreints.

C’est au hasard d’une rencontre qu’un français en road trip moto nous a conseillé le jour même d’envoyer nos motos par shipping (bateau cargo ), lui venant de le faire quelques jours auparavant. Sur ces conseils, et après avoir recensé toutes les informations nécessaires, nous voilà repartis au sud de l’Iran. Nous sommes descendus à Bandar Abbas, le plus grand port d’Iran, sur la mer d’Oman. Nous avions pris contact avec Arham Alimoradi la veille, l’agent de fret qui nous attendait dans un hall d’hôtel afin de nous expliquer toute la procédure. Il a vérifié nos documents, nos motos et nous a donné les tarifications ainsi que l’ensemble des étapes pour l’envoi de nos motos. Le lendemain matin, la procédure démarre : son collègue nous rejoint à l’hôtel aux alentours de 8 heures et nous le suivons au port pour toutes les démarches administratives : location d’un conteneur, entrée des motos, pesée, passage de la douane, tamponnage de tous nos documents, fixation des motos et du conteneur.

A ce moment précis nous réalisons que nous n’aurions jamais pu faire les démarches par nous-même… Aucun panneau sur le port n’est rédigé en alphabet latin et personne ne parle la langue de Shakespeare ici… En fait c’est un joyeux chaos dans les bureaux : pas de file d’attente…c’est à celui qui parle le plus fort, qui connaît le mieux le douanier ou encore qui met le plus d’argent sur la table. Arham Alimoradi et sa compagnie connaissent bien les procédures et envoient régulièrement de la marchandise à travers le monde, voilà pourquoi il est impératif de passer par une agence de shipping. L’affaire a été bouclée en 5h seulement. Les motos étaient en partance pour Singapour où elles changeraient de navires et iraient à Bangkok, ce qui nous laissait une fenêtre de 30 jours pour visiter l’Inde et le Népal en sac à dos.

Nous avons payé environ 700 euros à deux pour cette première partie (ceci inclus les frais de douanes, de shipping, les commission de la compagnie et la location du container ) Pendant la traversée d’une trentaine de jours notre contact nous tenait informés de l’avancée du navire et c’est à Bangkok que les choses se sont un peu compliquées…

Au lieu de quelques heures ou jours pour récupérer notre marchandise, nous avons mis une semaine. Trois raisons à cela : 1. La Thaïlande est bien plus à cheval sur les procédures et les démarches officielles. S’il vous manque un tampon, il faut tout recommencer ! 2. Nous avions envoyé nos motos sous un seul nom… erreur à ne pas commettre puisque nous avons été contraints de recommencer les démarches en mettant nos deux noms. 3. Notre agent de fret Thaïlandais ne parlait pas anglais. Et c’est un véritable handicap que de ne pas pouvoir communiquer pour ce type de démarche. Mais une semaine plus tard, nous roulions enfin sur les routes thaïlandaises ! Cette dernière manœuvre nous a coûté 800 euros encore. Ce qui monte la facture à 1500 euros, une belle économie face aux 5000 qui étaient prévus par avion. Ce que nous avons retenu de tout ça, c’est que quelque soit la commission que prend un agent de fret pour s’occuper de vos affaire ; elle les vaut ! Mettezvous juste d’accord auparavant et renseignezvous sur chaque petite interrogation, il est là pour ça après tout ! Il est des domaines où seule l’expérience, le réseau et le toupet fonctionnent et l’import-export en fait partie. Enfin si vous voyagez à deux véhicules ou plus, prenez le temps de mettre tous vos noms sur le dossier de fret et ne simplifiez jamais car le gain de temps au départ peut se perdre à l’arrivée. Chaque document doit correspondre au propriétaire des biens à l’intérieur du conteneur. Pour finir nous tenons à remercier Monsieur Alimoradi qui s’est occupé de tout en Iran pour un prix raisonnable. Nous ajoutons ses coordonnées plus bas si un jour vous passez par l’Iran ou même désirez envoyer vos biens en Iran.

En espérant que cetarticle vous sera utile.

Bonne année et comme toujours amour et bière fraîche !

TAGS

LEAVE A COMMENT

Morgan & Rémi
Autour du monde

Avez-vous déjà rêvé de voyages et d’aventures ? Rémi et moi, oui. C'est pourquoi nous allons partager avec vous, 70 000 kilomètres, 500 jours et 35 pays sur deux motos… Vous êtes prêts ? Soutenez nous, likez notre page Facebook, partagez-la et suivez nous parce que le compte à rebours est lancé !

C’est quand le départ ?
Facebook

Enfin sur la terre ferme !
Après un peu plus de 4 semaines en mer à travailler sur le Northern Pearl comme marin pêcheur je suis de retour à Darwin.
C'était de très loin le job le plus intense et le plus enrichissant jusqu'ici.
Imaginez :
4 semaines en pleine mer à côtoyer requins, dauphins, tortues, serpents, meduses et autres poissons magnifiques. Et bien évidement quelques crevettes !
4 semaines à travailler 18h par jour au minimum, sans congés, sans week-end.
4 semaines à voir des levés et des couchés de soleil à vous faire tomber à la renverse.
4 semaines à apprendre un des plus vieux et des plus difficiles métiers du monde.
Il faut être un peu fou pour signer non ?
Peut être...

C'est simple j'ai tellement aimé que j'y retourne en Août !

And a MASSIVE THANKS
To Louise for giving me the opportunity to get on-board and join the crew
To Mezz, Mark Carpenter, Scott Bohm, Pitt, Russ and Celo for teaching me all sorts of new skills, for their patience and of course for welcoming me in this crazy family.
And of course to Barry our Skipper.

It's been an insane month with you guys and I LOVED it.

X-TREM FISHING AUSTRALIA !

Wanna see what it looks like ??
Check that :

m.youtube.com/watch?feature=share&v=9_aGBhDlxZc
... See MoreSee Less

View on Facebook

Terre en vue !

Encore quelques jours en mer et je vous raconte tout !
Amour, crevettes et bière fraîche.
... See MoreSee Less

View on Facebook

Voilà cette petite vingtaine de jours au Vietnam c'est fini alors si vous voulez avoir une vision de la part d'un voyageur sur ce pays en comparaison de ses pays limitrophes c'est par ici :

frenchiesonwheels.com/au-pays-en-forme-de-dragon-le-vietnam/

Amour et Bière Fraiche !
... See MoreSee Less

View on Facebook

Il paraît difficile de résumer le Vietnam en une trentaine de photographies mais de Sapa à Hûe en passant par la Baie d'Ha Long elles résument assez bien cette première dizaine de jours...
Morgan est en pleine forme j'ai eu des nouvelles toujours en mer a côtoyer le lieutenant Dan qui sait...
Amour et bière fraîche !
... See MoreSee Less

View on Facebook

À chacun son bateau Morgan est sur un crevetier pour ma part je sympathise avec monsieur Lia un vietnamien de 63 ans qui nous a fait découvrir Tam Coc un site naturel spectaculaire! En attendant la publication des photos !
Amour et bière fraîche!
... See MoreSee Less

View on Facebook